Mondoblog : une seule envie, y rester ! #MondoChallenge

Sharing is caring!

Ça y est ! Partagez mon émotion, Mam’zelle moi a réussi  ‘l’exploit’ d’être reçue comme challenger dans l’animation qu’organise chaque mois la plateforme Mondoblog. Rassurez-vous rien n’a jamais été aussi facile que d’essayer d’être parmi les premiers à ‘liker’ et commenter les propositions de thèmes sur lesquelles les Mondoblogeurs pourraient s’étendre au moment de la diffusion de leurs idées.

En ce mémorable jour du 06 février 2018, j’ai été honorée par le choix porté sur ma modeste personne. Et le thème retenu ce mois est : Depuis que je suis sur Mondoblog.

Et la bonne nouvelle tomba!

Sitôt ma joie retombée, je me suis mise à m’amuser, à me demander ce que j’allais bien pouvoir proposer pour être à la hauteur de mes challengeurs. Le thème, qui m’avait de prime abord semblé plutôt abordable, me paru soudain difficile. Assise là devant mon clavier, j’ai eu un léger bug. Mais après un court moment je me suis remise à la tâche.

Au commencement étaient les tests….

Je suis arrivée dans cette belle aventure qu’est Mondoblog après avoir réussi les phases de sélection pour rejoindre la plateforme lors de la saison 6, lancée en mars 2017. N’ayant jamais vraiment blogué auparavant, j’avoue que ce fut une agréable surprise pour moi de réussir ces tests. Je me suis alors dite : « Bouge-toi Valentine, voici le signal que tu attendais pour cultiver cette passion qui t’habite depuis si longtemps et que tu n’ose pourtant pas exprimer – l’écriture ! »

Depuis que je suis sur Mondoblog, j’ai rédigé au total 6 billets, parmi lesquelles deux dans le cadre d’un échange de lettres entre Mondoblogeurs appelé Mondocorrespondance. C’est un échange de lettres entre Mondoblogeurs de différents pays lancé par Ritzamarun Zetrenne. En un mot, tous ces billets traitent de faits de société et d’actualités. Je profite de l’occasion pour vous inviter à faire un tour sur mon blog pour y lire mes autres écrits. Vous ne vous y ennuierez pas !

C’est chouette Mondoblog

Cette aventure m’a permis d’ouvrir davantage mon esprit, sans cesse en quête d’aventures exaltantes. Elle m’a aussi donné une meilleure compréhension de la Mondo-dimension. A travers leurs beaux récits, j’ai vécu des expériences et fait la connaissance de centaines de bloggeurs depuis la Cote d’Ivoire, la France et jusqu’en Asie. Ces randonnées littéraires m’ont surtout permis d’approfondir davantage mes connaissances sur la politique, l’économie, la technologie et des faits divers de ces sociétés aussi variées que riches.

Je me rappelle avoir pris un plaisir singulier à découvrir, entre autres pays, le Rwanda et la Suisse. La belle plume de Roger Comlanvi Mawulolo Las m’a fait connaître les us et coutumes des habitants de ces vaillants pays, ainsi que leurs particularités. Je l’en remercie, encore !

De plus, il est de notoire que les médias représentent le 4ème pouvoir, quoique bon nombre de personnes s’accordent à leur attribuer une bien plus grande valeur. En conséquence, depuis que je blogue sur Mondoblog, j’ai la satisfaisante impression que ma voix compte aussi ! Que j’ai le pouvoir de participer aux changements majeurs de comportements et de perceptions, de contribuer au développement durable de ma communauté Massa (à l’Extrême-Nord du Cameroun) – voire de mon pays. Je saisis avec allégresse cette opportunité unique d’apporter ma pierre, si modeste soit-elle, à l’édification d’un monde meilleur. Bien meilleur, je le souhaite vivement, que celui qui m’a vu naître et où je vis au quotidien.

Depuis mes premiers instants sur Mondoblog, j’ai rencontré plein d’esprits sympathiques et d’âmes enrichissantes. Je me suis facilement faite plein de nouvelles amitiés. Je salue au passage Amadou Sy,  le blog de Benjamin Yobouet, Infrarouge.mondoblog de Jean-Louis Garens, et puis, évidemment  Ritzamarun Zetrenne et son blog Le Social haïtien.

Mais aussi et surtout…

Depuis que je plane sur cette blogosphère… j’ai l’impression embêtante de n’utiliser que le dixième de mes capacités intellectuelles. Je m’en rends compte en parcourant les blogs d’autres Mondoblogeurs et en lisant leurs billets. Je pense instantanément à Fotso Fonkam, Didier Ndengue, et bien d’autres, et je réalise le chemin à parcourir pour parfaire mes atouts et les opportunités qui s’offrent. Tous, ils allient maestria, rigueur, légèreté et professionnalisme dans la rédaction de leurs billets. Je me résous d’ici à me mettre au travail en participant aux ateliers de bloggeurs comme ceux qu’organisent très souvent l’Institut Français du Cameroun – notamment à Yaoundé et Douala – ou l’Association des Bloggeurs du Cameroun.

Par dessus tout,  j’éprouve un fort besoin intérieur d’apporter ma touche particulière à la vie de Mondoblog!

Depuis que je suis sur Mondoblog, une seule envie…Y rester !

Je vous invite à lire les écrits de Samantha et de Fafa qui se sont elles aussi prêtées au jeu du Mondochallenge !

Sharing is caring!

5 commentaires

  1. Ping : Depuis que je suis sur Mondoblog - De Madagascar, d'ici et d'ailleurs
  2. Garens Jean-Louis
    Garens Jean-Louis · 11 jours de ça

    Heureux d’avoir rejoint la saison 6 avec vous Mam’zelle Valentine !
    Évidemment, votre voix compte.
    Les échanges avec Ritzamarum m’ont beaucoup appris sur la crise linguistique au Cameroun.
    Moi personnellement, il m’arrive de douter de mes potentiels. Mais, à mesure que mes amis m’encouragent, je les exploite. J’apprends des autres sans me comparer à eux car chacun est unique.
    Merci pour la mention dans cet article. Franchement, je m’y attendais pas du tout.
    Bonne continuation !

    • nahatabalama
      nahatabalama · 11 jours de ça

      Salut Jean-Louis…heureuse d’avoir rejoint cette aventure avec toi! Tu as bien raison. Chacun de nous est unique et à sa touche à apporter. Tu as des amis en or, il faut précieusement les garder. Merci de t’être arrêter un moment pour me lire et a très bientôt pour de nouveaux échanges!

  3. Toure Fatimata · 9 jours de ça

    Je te lis et je pense a mon parcours, #saison 6 aussi. Pour ma part le début n’a pas du tout été facile, je ne savais pas sur quel pieds danser. Ton billet est vraiment intéressant et j’ai adoré te lire. Merci pour le partage.

    • nahatabalama
      nahatabalama · 8 jours de ça

      Merci beaucoup Fatimata…je t’avoue que jusqu’a présent je ne sais toujours trop sur quel pied danser. Je suis heureuse que mon billet t’ai plu. Merci d’être passée ;). A très bientôt j’espère!