Cher parents, voici 7 conseils pour mieux entamer la rentrée!

Sharing is caring!

 

Les vacances sont vites passées et revoilà déjà la rentrée. Les élèves ont repris le chemin de l’école le lundi 04 septembre. Au Cameroun, l’année académique 2017-2018 a officiellement été ouverte par les ministres de l’Education de Base et de l’Enseignement Secondaire dans les régions du Nord-0uest et du Sud-Ouest encore affectées par la crise anglophone.

C’est la rentrée non seulement pour les élèves, mais aussi pour les parents qui ont la lourde tâche de  les accompagner tout au long des neuf  prochains. Cependant, le suivi des élèves ne devraient pas être un sacrifice  pour les parents qui doivent, malgré  tout se ménager afin de rester détendu et épanoui.  Il y’a quelques jours, je discutais ‘éducation des enfants’  avec ma boss, qui est maman de deux enfants et cette dernière m’a fait part de quelques astuces et conseils qu’elle met en pratique au quotidien, des conseils qui pourront vous aussi aider à mieux aborder la reprise des classes et les mois à venir.

 Les conseils

  • Envoyer les enfants tôt au lit. C’est bien connu, les enfants ainsi que les adolescents débordent d’énergie et ce n’est pas chose facile que de les mettre au lit pour pouvoir se prendre quelques minutes pour se regarder un film ou lire un bon livre avant d’aller se coucher à notre tour. Donc, sitôt le repas du soir consommé, accordez-leur quelques minutes pour digérer et ensuite renvoyez-les dans leurs chambres. À défaut de dormir, ils s’ennuieront et ne rejoindrons « les bras de Morphée que plus vite ». Je vous assure ça marche. Quand j’étais encore une enfant, je me souviens que mon oncle Laba nous chassait mes frères et moi du salon. Une fois débarrassé de nous, il tenait ses discussions de « grandes personnes » tout en partageant un verre avec ses amis. Et nous les enfants étions persona non grata.

 

  • Régler les détails la veille. Par détails je veux parler de la tenue de classe, de l’emploi du temps et des fournitures de classes, les prévisions météorologiques, sans oublier le gouter bien évidemment. Il vaut mieux s’assurer que l’uniforme est propre, repassé et prêt pour le lendemain, que les cahiers et les livres des matières programmée sont rangés dans le cartable et que son enfant aura un casse-croute ou les frais de taxi pour sa prochaine journée de classe. Ainsi l’on aura l’esprit moins préoccupé et on pourra mieux se consacrer à soi-même.

 

  • Instaurer une règle disciplinaire. L’autre jour encore je discutais ‘éducation des enfants’  avec mon boss qui est maman de deux enfants. Elle m’a confié que pour sa part pendant les classes, ses enfants sont privés de télé toute la semaine, ils n’ont droit qu’à une heure de détente par jour à la sortie des cours et ne reçoivent de visites d’amis ni n’en font en retour. Je suis sûre que beaucoup d’entre vous font déjà pareil, si ce n’est le cas je vous le recommande vivement. Parce que si la répétition est la mère de tout apprentissage, la discipline en est le père.

 

  • Se familiariser avec l’environnement scolaire de son enfant. Il est primordial, vous en conviendrez avec moi de s’assurer que notre enfant poursuit ses études dans un environnement sain, propre, calme et propice à l’apprentissage. D’ailleurs ceci devrait être l’un des critères pour choisir l’établissement dans lequel inscrire nos enfants. Prenez également le temps de rencontrer et d’échanger avec les responsables de l’école, les enseignants et les camarades avec lesquels votre enfant passera les 9(neuf) prochains mois. Vous aurez ainsi une connaissance et un certain contrôle à distance sur votre enfant.Moi, personnellement, mes  parents n’étaient pas du genre super collants et super strictes, qui avaient un œil sur mes faits et gestes en salle de classes et surveillaient toutes mes fréquentations, mais heureusement, je ne m’en suis pas trop mal sorti.

 

  • Faire ‘ami-ami’ avec les autres parents d’élèves. Ceci rejoint le point qui précède. Dans les pays plus développés et de plus en plus en Afrique, au Cameroun, les parents s’organisent en association et tiennent des réunions pour discuter du bien-être et du suivi de leurs enfants dans les écoles que fréquentent ces derniers.

 

 

  • Aider vos enfants a révisé. Certains enfants ont besoin d’aide pour faire leurs devoirs ou pour mieux comprendre un cours qu’ils n’auraient pas bien saisi en classe. Dans ce cas, vous pouvez revoir les cours du jour ensemble ou pour les parents qui ne peuvent les faire soi-même engager un répétiteur pour vos enfants.

 

  •  Enfin…Respirez ! En tant que parents d’élèves, amateurs ou plus expérimentés, c’est fréquent de s’inquiéter, de jouer les papas et mamans poules je vous l’accorde. Mais il est vraiment nécessaire de prendre un bon coup d’air et d’expirer. Détendez-vous, il n’y a aucune raison que tout ne se passe pas bien. Si en plus vous avez suivi les conseils précédents, vous serez certainement au top. N’oubliez pas votre enfant compte sur vous.

 

 

Voilà ! J’espère vous avoir aidé un peu. Ceci n’est pas une liste exhaustive, je suis sure que bon nombre d’entre vous ont des manières bien particulières et plus intéressantes d’aborder la rentrée des classes de leurs enfants. Merci de les partager avec nous en commentaires.

 

Sharing is caring!

Un commentaire